Dalenys : Comment retenir les Développeurs ?

Retenir les développeurs
Créé en 2002 par Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Dalenys est une pure Fintech, qui offre aux commerçants en ligne ou en magasin des services de conversion pour augmenter leur chiffre d’affaires. Le métier de Dalenys : Transformer les données transactionnelles, marketing et télécom en ventes additionnelles.

Retenir les développeurs : InterviewRencontre avec Laura Laouennan qui a rejoint Dalenys en début d’année au département des Ressources Humaines. Elle a une double mission : réussir le recrutement de plus de 70 talents en 2016 et apporter son expertise RH.

Elle répond à nos questions et nous explique comment retenir les développeurs dans un environnement de plus en plus « challenging » ?

Fifty Talents : Bonjour Laura. Vous avez accepté de répondre à nos questions. Merci !
Pour ceux qui vous découvrent aujourd’hui, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Laura : Bien-sûr, je m’appelle donc Laura Laouennan et aujourd’hui je suis en charge des ressources humaines chez Dalenys. Avant de rejoindre le groupe, j’ai travaillé pendant plusieurs années sur le recrutement en SSII et j’ai toujours été dans des environnements techniques, liée de près ou de loin aux problématiques de digitalisation que rencontrent les entreprises.

J’ai eu la chance par le passé, et aujourd’hui encore, de pouvoir travailler auprès de DSI et de Responsable Technique qui me permettent d’être au cœur de leurs métiers et de leurs projets.

Ce qui change aujourd’hui, c’est que je suis partie prenante d’une aventure humaine et technologique autour d’un seul secteur : les technologies financières. Nous savons tous que les entreprises d’aujourd’hui et de demain se construisent et se développent grâce aux ingénieurs et aux techniciens qui leur permettent d’imaginer, de concevoir et de concrétiser des projets et des idées de plus en plus innovantes.

Je suis très sensible à l’évolution des « nouvelles technologies », je m’implique dans des évènements 2.0 et je vais dès que possible à la rencontre de jeunes start-up du web !

Fifty Talents : Pouvez-vous nous présenter l’équipe technique ?

Laura : Chez Dalenys nous avons deux équipes de développeurs à Levallois.
La première équipe se trouve au sein de l’entité Paiement (Be2Bill), ces développeurs sont répartis sur trois pôles : le pôle Projet pour délivrer toutes les nouvelles fonctionnalités, le pôle Support et Entretien, en charge du suivi quotidien de la plateforme et le pôle Amélioration Continue responsable de l’amélioration continue de la solution. Les développeurs peuvent néanmoins évoluer et switcher de l’un à l’autre des pôles selon les besoins. La moyenne d’âge est entre 26 ans et 28 ans, ce qui est une moyenne plutôt jeune mais on vous le dit l’expertise est bien là !

retenir les développeurs equipe

On veille à ce que nos développeurs aient le temps nécessaire pour faire de la recherche, ce que nous appelons le « continuous learning », dans le simple but de se former et d’apporter de nouvelles idées et de nouvelles orientations aux projets. On a fait en sorte que tous les vendredis matin soient des matinées de formation et tous les vendredi après-midi des moments de « free project ».

Fifty Talents : Vous parliez d’une seconde équipe ?

Laura : La seconde équipe de développeurs se trouve dans l’entité Télécom du groupe. Tous sont issus de formations supérieures et les plus expérimentés encadrent et forment les plus juniors.  Nous sommes toujours dans cette idée de faire monter en compétences nos équipes. On pratique le tutorat, les méthodes de développement XP (pair programming par exemple).

Fifty Talents : Vous avez des développeuses ?

Laura : Dans nos équipes techniques nous avons également la chance d’avoir d’excellents profils féminins et nous nous félicitons de pouvoir profiter de leurs compétences et de leurs visions différentes lors de l’appréhension des projets. Nous constatons d’ailleurs que ces dernières, même si minoritaires sur ces profils techniques, sont un exemple d’intégration au sein de nos équipes.

Fifty Talents : Comment recrutez-vous chez Dalenys ?

Laura : Nous avons recruté et constitué nos équipes au fur et mesure, nous avons embauché des stagiaires et des alternants à la fin de leurs formations, nous incitons au maximum à la cooptation (des primes de 2000€ pour le parrain !). Nous signons directement des contrats en CDI car nous voulons capitaliser sur nos ressources que nous jugeons parfaitement capables de nous accompagner le plus loin possible.

Retenir les développeurs : Organiser des teambuilding

Fifty Talents : Actuellement, les bons profils sont constamment « chassés » par les autres recruteurs. Quel est votre secret pour retenir les développeurs ?

Laura : Très bonne question ! Aujourd’hui l’esprit « Ninja » de Dalenys passe beaucoup par la communication et la transparence des informations (et la confiance) que l’on donne à nos équipes. On met en place deux « follow-up » par an, toujours dans des lieux différents et prestigieux, le but étant de leur présenter les chiffres, les objectifs, les réussites et les projets à venir. Une « radio Ninja » est aussi mise en place tous les trimestres par notre Président, Jean-Baptiste Descroix-Vernier qui prend la parole sur des sujets variés et chacun est libre de poser toutes les questions qu’il souhaite, sans aucun tabou.

Fifty Talents : Avez-vous d’autres exemples en tête pour parler de l’environnement de travail ?

Laura : L’ambiance dans les bureaux de Levallois et d’Amsterdam est vraiment très décontractée. Nous sommes en train de rénover l’espace de vie à Levallois, un baby-foot est régulièrement accaparé, il y a aussi des tournois de foot inter-team, des sessions de jeu en réseau le midi qui sont organisés… Nous pratiquons également le TAD et les conditions de travail sont très appréciables (deux écrans d’ordinateurs, pc portable, parking privé etc).

Retenir les développeurs : lieux de partage

Fifty Talents : Dans les équipes… Comment ça se passe ?

Laura : Les Responsables réunissent aussi leurs équipes autour de déjeuners et petit-déjeuners au moins une fois par trimestre ; et des sessions de gaming, des batailles de NERF dans les couloirs peuvent aussi commencer à tout moment de la journée.

Fifty Talents : Et d’un point de vue RH ?

Laura : D’un point de vue plus RH, le management et le suivi de nos Ninja font aussi partis de nos atouts pour garder nos développeurs : processus d’intégration des nouveaux, entretien annuel, formation professionnelle, évolution de poste ou encore mobilité sont les différentes étapes que peuvent connaitre nos développeurs. Certains sont même devenus patrons de business units au bout de quelques années !

Retenir les développeurs : les moments de détente

Fifty Talents : Vous appelez les développeurs des « Ninjas ». Concrètement qu’est-ce que cela veut dire ?

Laura : Jean-Baptiste Descroix-Vernier, notre Président, a lancé ce concept de « Ninja » en 2002 quand il a créé la société. Pour lui et pour nous tous un ninja c’est à la fois une personne/un personnage capable d’agir, de réfléchir et d’innover tout en pensant « collectif ».

Avancer ensemble, grandir grâce aux compétences et aux idées de chacun sont des notions très importantes pour nous. L’esprit d’équipe et l’entre-aide sont des éléments qui correspondent à notre culture d’entreprise.

Fifty Talents : Qu’est-ce qu’un bon « Ninja » chez Dalenys ?

Laura : Un bon Ninja est quelqu’un qui saura apporter une vraie valeur ajoutée à son métier, une vision personnelle, des actions différentes et performantes mais c’est aussi quelqu’un qui saura accompagner et transmettre à ses coéquipiers les éléments pertinents.

Une phrase que l’on entend souvent lors des follow-up ou des réunions d’équipes, grâce à notre Directeur Général, Thibaut Faures Fustel de Coulanges, et qui résume parfaitement l’importance qu’un Ninja doit donner au travail d’équipe c’est « No man is an island ». Rien n’est possible seul…

Retenir les développeurs : Les mettre en avant

Fifty Talents : Concernant les nouveaux arrivants… Vous leur réservez une attention particulière ?

Laura : Oui, il faut savoir que nous avons mis en place plusieurs étapes à notre processus d’intégration, il s’agit d’un accompagnement à la fois RH mais bien évidemment aussi d’un accompagnement technique et opérationnel.

A son arrivée, le nouveau « Naruto » est pris en charge par notre service RH pour assurer la partie administrative, contractuelle et surtout pour transmettre la première « feuille de route » ; quelles sont les procédures, les prochaines étapes de son intégration, les codes de l’entreprise (culture d’esprit etc).

Fifty Talents : Et par la suite ? 

Laura : Un premier bilan RH, sous forme de questionnaire et de dialogue, est transmis après deux mois d’intégration. Cela permet d’échanger en toute confidentialité sur le ressenti du nouveau collaborateur (ce qu’il pense de l’ambiance de son équipe, de l’accueil au sein de l’entreprise, des différentes difficultés qu’il aurait rencontré etc). Ce premier point nous permet d’ajuster nos actions et surtout de détecter au plus tôt d’éventuelles problématiques d’intégration ou de bien-être chez le salarié. Evidemment nous procédons aussi à un entretien lors du renouvellement de la période d’essai et lors de la titularisation du salarié. Le « Naruto » devient alors un « Ninja ».

Notre processus d’intégration implique également des formations internes, dispensées par les responsables ou les équipes techniques. Des référents ou des tuteurs sont chargés d’accompagner et de transmettre les « best practices » appliquées à nos métiers.

Fifty Talents : S’intégrer dans un grand groupe peut prendre du temps. Comment fait-on connaissance chez Dalenys ?

Laura : Pour favoriser les échanges inter-départements, nous organisons des déjeuners d’intégrations avec les derniers Ninjas arrivés, cela crée une cohésion et permet à chacun de partager des premiers sujets communs. Nous avons aussi pour habitude de signaler l’arrivée d’un nouveau collaborateur sur notre « chat interne » et en parallèle un mail de bienvenue est envoyé par notre DRH à l’ensemble des collaborateurs avec tous les éléments importants sur ce nouvel arrivant (mail, téléphone, rôle et missions, photo etc.).

Généralement la première semaine d’intégration se termine au « Rétro », notre QG pour boire quelques « Dalepinte » !

retenir les développeurs bureaux

Fifty Talents : Vous recrutez ? Quels profils cherchez-vous ?

Laura : Nous agrandissons nos équipes et recrutons principalement des Développeurs Applicatif PHP, des Développeurs Full Stack PHP, orientés objet. Nous intégrerons des profils juniors comme plus expérimentés !

Fifty Talents : Merci Laura !
Avez-vous un message à adresser aux développeurs qui nous suivent ?

Laura : J’invite vraiment tous les développeurs qui veulent rejoindre notre aventure et qui se reconnaissent dans nos valeurs, à nous contacter (moi ou nos équipes) pour discuter 🙂

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités chez Dalenys ?
Échangez directement avec Laura LAOUENNAN, responsable du recrutement des profils Tech @ Dalenys.

Les bureaux de Dalenys

En France

Aux Pays-Bas

retenir les développeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *